Lutte contre l’érosion : test du procédé Géocorail à Guéthary

La Commune de Guéthary, soucieuse de l’aménagement de son territoire et de la préservation de son littoral, a reçu à plusieurs reprises la société GEOCORAIL par l’intermédiaire du groupe de travail « trait de côte » du GIS Littoral Basque. À l’issue des échanges, une convention a été établie et un chantier démonstrateur du procédé Géocorail a été installé au port de Guéthary sous un muret adossé à la jetée.

Le principe du procédé est de fixer des sédiments marins en les agglomérant, par la mise en œuvre d’un processus électrochimique en eau de mer. Le procédé aboutit à la formation d’un conglomérat rocheux aux caractéristiques remarquables. Le procédé de la start up GEOCORAIL est expliqué en détail ici 

Par l’effet d’un courant électrique continu à basse tension, les minéraux présents dans l’eau de mer (dont le calcium et le magnésium) et les éléments, des réactions de réduction de l’oxygéne dissous et de l’eau, (OH et CO32-) forment des composés qui précipitent autour d’un support cathodique qui servira d’armature au Geocorail®. Progressivement un conglomérat rocheux solide va se former avec le sable, les sédiments et les débris coquillers présents sur le site. Le matériau ainsi formé présente des caractéristiques intéressantes qui vont être mises à profit pour le confortement souhaité en milieu maritime.

Ainsi, le prototype installé à Guéthary permet de consolider l’ouvrage soumis l’assaut des vagues et subissant un désensablement annuel, mais également de faire avancer dans la R&D de ce nouveau procédé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.